Sauter la navigation

 
Vous êtes ici : Quarante-Deux KWS Sommaire du nº 41-42 des Anges et des démons

Keep Watching the Skies! nº 41-42, janvier 2002

Christopher Golden : des Anges et des démons (Saga des ombres – 2)

(Angel souls and devil hearts)

roman fantastique

 chercher ce livre sur amazon.fr

chronique par Philippe Paygnard

Depuis la catastrophe de Venise, les ombres marchent parmi les hommes. Et, pour l'instant, la paix règne entre les humains et les suceurs de sang, car sous le terme d'ombres se cache le peuple des vampires. Mais cette paix est bien fragile et il suffirait d'un rien pour qu'éclate la guerre entre hommes et vampires. Et lorsque ce rien prend la forme d'un mage revenu des enfers, c'est l'apocalypse qui est en marche.

Des Anges et des démons est le deuxième volet de la Saga des ombres initiée par Christopher Golden. Le romancier est tout à fait à son aise avec les histoires de vampires puisqu'il est l'un des multiples auteurs1 des novellisations et des suites romanesques de Buffy la tueuse de vampires.

Pourtant, avec des Anges et des démons, il ne se contente pas de reproduire les schémas de cette série, tout au contraire il livre là une œuvre fort personnelle fort éloignée des conventions du genre.

Certes, le livre de Christopher Golden est un roman de vampires, mais, à l'image d'un Pacte des loups au cinéma, il a assimilé et incorporé bien des influences, à commencer par celles venues d'Extrême-Orient. À l'évidence, certains démons et créatures de l'au-delà croisés au détour des chapitres de des Anges et des démons doivent plus aux mangas de Go Nagai et consorts qu'à la pure tradition judéo-chrétienne.

Si on ne croise ni Buffy, ni Angel dans les pages de ce roman, on retrouve quelques célébrités dont on ne se doutait pas qu'elles faisaient partie du monde des vampires. Le premier d'entre eux n'est autre que William Cody dit Buffalo Bill, bien plus connu comme tueur de bisons que comme suceur de sang. Mais il n'est pas le seul héros de cette saga où le manichéisme habituel, bons humains et méchants vampires, n'est pas de mise. Car, même s'ils restent aisément identifiables, les méchants de ce roman n'ont pas tous les dents pointues.

Mais l'une des grandes idées de ce roman reste certainement l'interrogation sur la véritable nature des vampires. Une question qui ne trouve pas totalement sa réponse dans ce deuxième tome de la Saga des ombres, mais qui commence à s'éclairer au fil des pages et au gré des révélations. La toute première d'entre elles se situe peut-être dans le titre même de ce roman des Anges et des démons, après des Saints et des ombres du premier tome.

Parmi les autres bonnes idées de ce roman, on peut citer le détournement de certaines règles immuables du roman vampirique. En effet, il est universellement accepté que les vampires craignent, notamment, les levers de soleil et qu'ils se métamorphosent uniquement en brume, en chauve-souris ou en loup. Ces quelques conventions du genre, Christopher Golden les détourne en expliquant comment les ombres ont subi un véritable conditionnement culturel de la part de la toute puissante Église catholique et romaine. Ce conditionnement ayant été brisé par certaines ombres, les vampires les plus expérimentés deviennent ainsi des créatures dont l'immortalité et les pouvoirs exceptionnels rivalisent presque, mais de manière blasphématoire, avec la puissance divine.

On peut également apprécier au passage la description d'un vice-président américain dont l'attitude pourrait, par certains aspects, rappeler un président contemporain, alors même que ce roman a été écrit en 1995.

Concentrées en un seul ouvrage, ces nouvelles aventures de Buffalo Bill auraient très certainement pu donner un excellent roman. Avec cette version à épisodes, la Saga des ombres devient un sympathique roman-feuilleton qui ne manque ni d'idées, ni de rythme et qui vaut le détour rien que pour cela.

Notes

  1. Christopher Golden a ainsi signé, en solo ou bien en collaboration avec Nancy Holder, plus d'une dizaine de romans consacrés à Buffy, sans compter le premier guide officiel de la série télé, et quelques scénarios des bandes dessinées adaptant les aventures de la Tueuse chez Dark Horse Comics.